Current track

Title

Artist

Background

MOBILISATION URGENTE

Written by on 15 décembre 2022

MOBILISATION URGENTE

pour stopper immédiatement le nettoyage ethnique de la population native arménienne d’Artsakh/Haut-Karabagh par Azerbaïdjan

 A l’initiative conjointe de CAB (Comité des Arméniens de Belgique – Comité van Armeniërs van België), EAFJD (European Armenian Federation for Justice and Democracy) / CDCA Belgique (Comité de Défense de la Cause Arménienne), et A.A.D.B (Association des Arméniens démocrates de Belgique), une 𝐌𝐀𝐍𝐈𝐅𝐄𝐒𝐓𝐀𝐓𝐈𝐎𝐍 aura lieu le 19 décembre 2022 à Bruxelles (rue de la Loi, près du rond-point Schuman), à 13H00.


Depuis 12 décembre, l’Azerbaïdjan continue à bloquer le corridor de Latchine, la seule voie d’accès en Artsakh. En coupant aussi l’approvisionnement en gaz de l’ensemble du territoire de l’Artsakh, l’Azerbaïdjan vise à provoquer une catastrophe humanitaire pour la population arménienne. En ce moment-même, les Arméniens se retrouvent sans gaz, et sans possibilité de transporter de provisions alimentaires ou/et de matériel médical. Les malades graves ne peuvent pas être transférés vers les hôpitaux d’Arménie.

Si elle n’est pas arrêtée immédiatement, cette provocation azerbaïdjanaise conduira inévitablement à une épuration ethnique de la population arménienne d’Artsakh. Nous ne pouvons pas rester les bras croisés face à un nouveau génocide.

Rejoignez-nous nombreux pour demander à l’Union européenne et la communauté internationale de:

faire pression sur l’Azerbaïdjan pour ouvrir immédiatement et sans conditions le corridor de Latchine et garantir que cette situation ne se reproduise plus ;

prendre des mesures tangibles pour assurer la sécurité de la population arménienne native d’Artsakh ;

reconnaître la République d’Artsakh;

établir un bureau humanitaire en Artsakh ;

introduire des mesures diplomatiques et économiques et des sanctions individuelles sur les biens des autorités azerbaïdjanaises ;

prolonger immédiatement le mandat de la mission de capacité de surveillance de l’Union européenne.

Réunissons tous nos efforts.

Soyons nombreux et mobilisons nos amis et connaissances.

Utilisons tous nos moyens de pression pour faire entendre notre voix pour la justice humanitaire en Artsakh.

Ce n’est qu’en étant uni que nous avons le pouvoir de changer la situation !